Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viva el cinema 2


Deux jours, une nuit

Publié par ptiterigolotte sur 29 Mai 2014, 14:54pm

Catégories : #Critique, #Marion Cotillard, #Les frères Dardenne, #Festivals, #Cannes

Deux jours, une nuit

Les Frères Dardenne reviennent sur la Croisette avec Deux Jours, Une nuit, film qui s'annonçait on ne peut plus palmérisable. C'était sans compter sur la présence lumineuse de la non moins oscarisée Marion Cotillard. Hélas, le résultat ne s'avère pas à la hauteur des espérances. L'actrice campe le rôle d'une mère dépressive à la quête de votes pour son non licenciement d'une boîte de panneaux solaires. Comme à leur habitude, les Dardenne brosse le portrait d'une femme retranchée dans ses extrêmes, proche ici d'une certaine Rosetta. Marion boit beaucoup, voire trop comme une métaphore de sa noyade face à sa poursuite désespérée envers ses collègues. Elle forme un couple uni avec son mari, ce dernier la soutenant à chaque instant, des plus graves aux plus heureux (voir la chanson rock Gloria claironnée dans la voiture à la tombée de la nuit). Doté d'un rebondissement final, Deux Jours, Une nuit a le mérite de nous tenir en haleine avec un personnage de tous les moments ; Marion irradie la pellicule par sa présence solaire, elle marche, court telle une mère courage, la gorge nouée au bord du précipice. Mais, le film, par son traitement narratif, n'insuffle pas une véritable proposition de cinéma : la caméra suit pas à pas les protagonistes sans véritable effet de mise en scène. De plus, le tout s'avère un peu trop répétitif : un rendez-vous, un refus ou non, un autre deuxième rendez-vous. Mais ne boudons pas trop ce Dardenne là car Marion offre une prestation incroyable, révélant ainsi une autre palette de son jeu. Une seule raison de voir ce film : Marion ! Le reste laisse à désirer.

Deux jours, une nuit
Commenter cet article

papaye 30/05/2014 19:52

Je suis d'accord sur la prestation formidable de Marion Cotillard mais je ne suis pas d'accord sur le fait que ce soit le seul bon élément du film. J'ai personnellement bien apprécié ce film ! Certes ce n'est pas un film grandiose, plutôt le type même de l'excellent téléfilm mais c'est tout de même un film social et réaliste très bien construit sans manichéisme... qui donne- quand même- à espérer en l'homme dans notre société actuelle déprimée et déprimante...mais c'est sûr les Dardenne peuvent faire mieux !... J'ajoute aussi que les autres interprètes du film et notamment Fabrizio Rongione (le mari) sont excellents !

Archives

Nous sommes sociaux !