Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viva el cinema 2


Rock'n Roll

Publié par ptiterigolotte sur 3 Mars 2017, 16:22pm

Catégories : #Critique, #Marion Cotillard, #Guillaume Canet, #Comédie, #Réalisateurs, #Actrices

Rock'n Roll

T'es rock ou t'es pas rock ?

Voilà comment résumer le nouveau film de Guillaume Canet en deux mots. Dans cette comédie, l'acteur-réalisateur joue la carte de l'auto-dérision poussée à l'extrême. Et pour le moins que l'on puisse le dire c'est que c'est très réussi. On aime voir une Marion Cotillard, femme à la ville de Mr. Canet, en actrice hystérique écolo et travaillant ses rôles jusqu'au-boutisme ; je pense à l'accent québécois pour son rôle chez Xavier Dolan et boiter pour un potentiel rôle de bègue : hilarant. Et ne parlons pas de Guillaume Canet prônant le jeunisme à tout prix quitte à enlaidir sa jolie gueule (bah oui il est beau Guillaume !) tout ça parce qu'une pimbêche de comédienne de 20 ans sa benjamine lui a dit un jour qu'il était plus dans le coup...

Au final, une excellente comédie avec des guests se riant de leur image (pensons à Johnny Halliday qui allume le feu, mordant ce passage), Yvan Attal and co.

A voir ! 

Rock'n Roll
Commenter cet article

Sierra 07/03/2017 10:57

Et bien moi j'ai trouvé cette comédie pas trop mal. Pas génial non plus. Pour être honnête, la bande annonce ne m'avait pas du tout fait envie.... Au final c'est rigolo, sympa, mais sans plus non plus. J'ai particulièrement aimé le passage avec Johnny (c'est quand même lui le meilleur), mais à la limite, ça pourrait être un sketch en dehors du film et le générique façon "agence tout risque/alerte à malibu" ! ah ah ah. C'est bon de rire parfois !

manondessources 06/03/2017 19:56

D'accord avec toi...n'en déplaise aux grincheux qui trouvent que Canet en fait trop !
Au contraire, il va"jusqu'au bout" dans l'auto-dérision et le grotesque et c'est rare dans le milieu du cinéma.
J'ai beaucoup aimé comme toi Marion Cotillard parlant exclusivement québécois en vue du prochain Dolan et la gentille moquerie de G. Canet avec son obsession écolologique.
J'ai bien aimé dans l'ensemble (sauf peut-être les scènes dans la boîte de nuit !)

Archives

Nous sommes sociaux !