Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

~ Viva el cinema ~


Jeune femme

Publié par Oriane sur 4 Novembre 2017, 21:38pm

Catégories : #Critique, #Festivals, #Cannes, #Caméra d'Or, #Premier film, #jeune femme, #Paris

Jeune femme

Récompensé par la Caméra d'Or au festival de Cannes 2017, Jeune femme est le premier film de Léonor Seraille. Et pour une première, on peut dire que c'est réussi ! 

Car Jeune femme, c'est d'abord le portrait de Paula, parisienne paumée de 31 ans, qui cherche désespérément sa place dans la société, et plus particulièrement dans la société parisienne dont le film fait une critique sociale. Portrait au vitriol d'une jeune femme donc, délurée, volcanique et on ne plus "out of the system". Paula vivote entre un emploi de babysitter et de vendeuse de lingerie dans une galerie marchande. Paula se cherche et rencontre diverses personnes ("ancienne copine de classe", son ex, un collègue de travail) mais revient toujours à la case départ : c'est-à-dire l'instabilité.

Jeune femme est donc un constat d'une génération, celle des sacrifiés, avec Paula en figure de proue. Elle se cogne (au sens propre comme au figuré) à cette société qui la rejette. Ce premier long-métrage offre alors un rôle en or à Laetitia Dosch, formidable aux yeux vairons, de tous les plans électrisant la pellicule par sa folie douce.

A voir. Rien que pour Laetitia. 

Une réalisatrice à suivre. 

Jeune femme
Commenter cet article
S
Moi, malgré la qualité de la comédienne (elle fait flipper avec son regard, peut être qu'elle fera des rôles de méchantes dans de porchains films), et quelques saynètes marrantes (ça fait un peu "caméra caché" à la "connase", mdr), je n'ai pas accroché à ce film....j'ai trouvé ça lent et un peu indigeste que tout le film repose sur LE personnage !Je reconnais néanmoins que la construction du film laisse apparaître clairement sujet traité de manière réaliste : la folie, ou l'hystérie, voire la schyzophrénie !
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !