Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

~ Viva el cinema ~


Madres Paralelas

Publié par Oriane sur 2 Décembre 2021, 17:24pm

Catégories : #Critique, #Actrices, #Pénélope Cruz, #Milena Smit, #Rossy de Palma, #Pedro Almodóvar, #Réalisateurs

Madres Paralelas

Ah Almodóvar : c'est comme du petit lait, on le déguste sans hésiter, ni broncher tant c'est délicieux. Et le maître espagnol nous revient en très grande forme avec une histoire cuisinée aux petits oignons. 

Pour recentrer un peu l'histoire, il s'agit de deux femmes d'âge différents qui accouchent le même jour. Elles vont devenir peu à peu amies après la naissance de leurs filles respectives. Mais un mystère englobe ces naissances. Lequel ? À vous le découvrir...

Alors, il est comme d'habitude question de désir, de deuil, de transmission le tout coloré de belles teintes. Et avec s'il vous plaît la muse du réalisateur: Pénélope Cruz, incandescente de beauté et au sommet de son art. 

Madres Paralelas est donc ce chef-d'œuvre qui nous cueille. À  71 ans, le maître du mélodrame espagnol a plus d'un tour dans son sac. Il réussit à nous transporter dans une Espagne des années 2020 au plus près de la terre des ancêtres Républicains.

C'est tout simplement sublime. Et on redemande : 2 heures passées trop vite.

En bref, un film à voir de toute urgence. Mention spéciale au superbe second rôle taillé sur mesure pour Rossy de Palma.

Madres Paralelas
Commenter cet article
K
71 ans
Répondre
A
Coucou Oriane ! Juste un petit commentaire d'hispaniste. S'il y a un retour aux racines dans le film, ce sont les republicaines, surtout pas les franquistes. 😉
Répondre
O
J'ai corrigé ! Merci !
O
Ah ? Je me serais trompée ?
R
Bon même s'il est un peu long j'ai bien aimé ce film. Almodovar a visiblement arrêté la drogue depuis quelques films : rien de barroque ou provoc (aller sauf le dernier plan dans la fosse mais plutôt bien vu pour conclure le film) dans ce film sérieux avec plusieurs histoires parallèles et pourtant dans une seule Histoire avec un grand H (si j'étais intello je dirais que le bébé aux mères parallèle : c'est une allégorie de l'Espagne actuelle ) ! Un sujet intéressant : la libération de la parole à propos des plus profondes blessures, sans pour autant être gnan gnan ou pleurnichard. Et ça fait du bien !
Bref ce film est une sorte de mélange entre la vie est un long fleuve tranquille (mais en pas comique !) Et le silence des autres (mais en pas documentaire).
Bon après OK ce n'est pas très crédible l'histoire de bébés échangés par dans une maternité moderne, d'ailleurs ça n'apparaît même pas à l'ecran. Si j'étais mauvaise langue je dirais qu'on est plus à l'époque des bébés volés (désolé pour cette blague de mauvais gout)....
En tout cas si on a besoin de tests ADN, on sait qu'on peut compter sur Penelope Cruz ! Vale !
Répondre
O
Merci Régis pr ce riche commentaire ! Je n'ai pas trouvé le temps long contrairement à toi, c'était passionnant de suivre ces histoires de femmes.

Archives

Nous sommes sociaux !