Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

~ Viva el cinema ~


Casse-Tête Chinois

Publié par Oriane sur 9 Décembre 2013, 23:03pm

Catégories : #Critique, #Cédric Klapish, #Audrey Tautou, #Romain Duris

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/182/21018207_2013102210303588.jpg

 

- COUP DE COEUR -


Ah qu'est ce qu'on l'attendait cette suite ! Un peu moins de 10 ans après Les Poupées Russes, suite de L'Auberge Espagnole, Cédric Klapisch pose ses valises dans la Grosse Pomme... pour un véritable Casse-Tête Chinois. Et reprend donc son personnage fétiche Xavier, héros des deux derniers. Il a désormais 40 ans, vit avec Wendy et a deux beaux enfants... le rêve quoi. Sauf, que pour lui, la vie ne va pas d'un « point A à un point B ». La vie de Xavier est un vrai bordel ! Et pour parachever le tout, Wendy le quitte pour un Américain -taillé comme une armoire à glace- en prenant les enfants dans son voyage. Xavier, pour se rapprocher d'eux, décide alors de prendre le premier avion pour New-York.

Casse-Tête Chinois comme les deux derniers est vraiment un film d'actualité et surfe sur la vague en abordant des thèmes aussi riches que la mondialisation, l'homoparentalité (avec Isabelle, la pote belge de Xavier), le mariage blanc, le melting-pot (oui, il s'agit d'un film qui se passe aux States et en particulier dans... Chinatown !) les nouvelles technologies (bonjour, Skype !) et bien sûr la parentalité (nos héros sont des parents gâteux, qui l'aurait cru ?). Si le film fait parfois de la redite en répétant des épisodes déjà vécus dans les autres (l'hébergement de Xavier chez Isabelle, l'adultère, etc) c'est pour mieux l'inscrire dans une continuité. On aime donc revoir nos personnages favoris s'aimer, se déchirer, pour se re-aimer. Finalement, ce film est comme une boucle mais où l'on est jamais obligé de commencer par le début pour la comprendre. Films générationnels (celle des quadras), la trilogie de L'Auberge espagnole se finit sur une bonne note... sauf qu'on en redemande ! A quand la suite ?


A voir surtout pour Romain Duris qui court à la fin... Antoine Doinel version 2.0 : I love you, kiss !    

 

http://fr.web.img3.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/pictures/210/493/21049339_20131014160155585.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !