Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

~ Viva el cinema ~


Un drôle d'oiseau nommé Alfred Hichcock

Publié par ptiterigolotte sur 13 Avril 2008, 15:45pm

Catégories : #Réalisateurs


Alfred Hitchcock
Réalisateur, Acteur, Producteur, Producteur exécutif, Scénariste britannique
né le 13 août 1899 à Londres




Portrait du maître du suspence
__________________________________________________________________________

Auteur d’une des plus traumatisantes expériences du cinéma contemporain, Psychose, Alfred Hitchock s’est imposé tout au long de son incroyable carrière comme le maître incontesté de l’angoisse.



__________________________________________________________________________

Débuts londoniens
Né à Londres, Sir Alfred a suivi des études d'ingénieur. En 1920, il intègre la compagnie Famous Players Lasky (filiale de la Paramount à Londres) où il s'occupe des sous-titres pour les films muets. Cette expérience lui permet de se familiariser avec tous les métiers du cinéma. En 1922, il fait une première tentative de réalisation avec Number thirteen qu'il ne terminera jamais. Avec Le Jardin du plaisir en 1925, il signe son véritable premier film. Son style et ses thèmes de prédilection pointent avec The Lodger en 1926 et Chantage. Son apogée en Angleterre est marquée par des films tels que L'Homme qui en savait trop (1934), Les Trente-Neuf Marches ou encore Une femme disparaît.



A la conquête de l’Amérique
Suite à une invitation de David O. Selznick, le cinéaste s’installe Hollywood où il finira par se fixer. Le premier film de sa période américaine, Rebecca en 1940 est un triomphe. A la différence de nombreux cinéastes, il tente avant tout de séduire, manipuler et surprendre le public comme en témoigne ses nombreux films comme Notorious, Suspicion et bien autres encore. Il devient le maître du suspense adulé par le public moins par la critique qui ne voit qu'un cinéma de divertissement. François Truffaut lui redonnera bien des années plus tard ses lettres de noblesse dans un célèbre livre entretien Hitchcock-Truffaut.



Malgré les apparences, le cinéma d’Alfred Hitchcock cultive une certaine forme d'intellectualité comme La Corde (1948) réflexion sur le mal qui s'appuie sur la philosophie nietzschéenne. Ce film plus expérimental par ses thèmes et le peu de succès qu'il rencontra à l'époque le poussèrent à retourner au thriller comme L'Inconnu du nord-express, Le Crime était presque parfait ou encore Rear Window. En 1956, il fait le "remake" de son propre film L'Homme qui en savait trop, version quelque peu éloignée de l'original.



Le succès
Les années 50 marquent une période prolifique où il réalise des chefs d'oeuvres tels que Vertigo, La Mort aux trousses, Psychose (1960) et enfin Les Oiseaux (1963). Le succès d'Hitchcock a été aussi du au choix de ses acteurs, James Stewart, Cary Grant, Grace Kelly qui ont su porter de façon monumental ses films. Autre facteur déterminant, le compositeur Bernard Herrmann qui crée la musique de tous ses films à partir de 1957, compositions en parfaite harmonie avec les ambiances recherchées par Hitchcock.



Les dernières années
La seconde moitié des années 60 est marquée par des films Marnie et Le Rideau déchiré (1966). En 1972, il tourne Frenzy, son premier "thriller" britannique après plus de 30 ans aux Etats-Unis. Complot de famille (1976) est sa dernière oeuvre.



54 films en tout. Presque tous des chefs d'oeuvres du 7ème art.
__________________________________________________________________________



Filmographie*
Cliquez sur les titres pour voir mes critiques



Période britannique


1926 : The Lodger
1934 : The Man who Knew Too Much
1938 : The Lady Vanishes



Période américaine

1940 : Rebecca
1941 : Suspicion
1941 : Mr. and Mrs. Smith
1942 : Saboteur
1943 : Shadow of a Doubt
1945 : Spellbound
1946 : Notorious
1947 : Le Procès Paradine
1950 : Stage fright
1951 : Strangers on a Train
1954 : Rear Window
1955 : The Trouble with Harry
1955 : To Catch a Thief
1956 : The Man who Knew Too Much
1956 : The Wrong Man
1958 : Vertigo
1959 : North by Northwest
1960 : Psycho
1963 : The Birds
1964 : Marnie
1966 : Torn Curtain

Janet Leigh. Collection Christophe L.

* Comme je l'ai déjà précisé pour Woody Allen, il ne s'agit pas de toute la filmographie de Sir Alfred mais seulement de la liste des 25 films que j'ai vu de lui.
24 sur 54, pas mal, non ?


Commenter cet article

Jacquart 05/01/2012 14:16


L'un de mes réalisateurs préférés tout simplement. Tiens si ça t'intéresse je viens de publier cet article au sujet des Oiseaux : LA SOLUTION  


 


Merci à toi pour tes goûts divers et variés !

ptiterigolotte 05/01/2012 14:19



De rien, tout le plaisir est pour moi. Je suis heureuse que mon blog te plaise autant :)



Archives

Nous sommes sociaux !