Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

~ Viva el cinema ~


My father, my lord

Publié par Oriane sur 27 Mai 2008, 20:46pm

Catégories : #Critique

Sophie Dulac Distribution


Menahem est le fils unique d'une famille ultra orthodoxe de Jérusalem, son père Rabbi Abraham consacre sa vie entière dans l'étude des lois juives et de la Thorah. Menahem a un destin tout tracé : devenir rabbin comme papa, seulement voilà le petit -comme tous les petits- est distrait à l'école et se prend d'affection pour un chien ou une colombe, collectionne des cartes : tous ses «écarts » seront sévèrement sanctionnés par son père, au nom de la loi juive.
Dans ce décor austère, Hofsat Kaits filme au plus près des visages mais ne caricature jamais les personnages, le rabbin n'est en sorte pas jugé dans son exécution des lois divines, la caméra souligne une présence, un dos, etc. La dernière partie du film arrache quelques larmes au passage, la photo jaunie accentue ce côté dramatique voire tragique de la noyade du petit dans la Mer Morte.

Le réalisateur, issu de ce milieu juif orthodoxe, signe là un long métrage dur, étouffant parfois dont on ne ressort pas tout à fait indemne : sourire après la projection s'avère être une tâche difficile tant l’expérience est douloureuse voire déprimante. Magnifique.

Sophie Dulac Distribution Sophie Dulac Distribution Sophie Dulac Distribution
Commenter cet article

marouane 17/04/2009 15:57

wouwce film a laire bien jesperes que ma videothequaire l'a bonne journne

dasola 04/08/2008 12:55

Bonjour, ce film est inoubliable pour le sujet, la façon de filmer. C'est âpre, sobre et magnifique en effet. Un très grand film dont j'ai dit tout le bien le 29/04/08. Bonne journée.

Archives

Nous sommes sociaux !