Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viva el cinema 2


Le monde de Narnia - chapitre 2 : Le prince Caspian

Publié par ptiterigolotte sur 2 Juillet 2008, 21:00pm

Catégories : #Critique



Il était une fois le monde magique de Narnia, il était une fois quatre frères et soeurs : Peter l'ainé, Susan la cadette, Edmund l'énigmatique et Lucy la malicieuse... Ca ne vous dit rien ? Si, bien sûr, il s'agit de la célèbre saga Les Chroniques de Narnia, écrite par C.S Lewis et rendue encore plus populaire grâce à l'adaptation d'Adrew Adamson en 2005. Nous avions quittés les enfants victorieux de la Sorcière blanche et de l'hiver infernal qui s'était abbatu sur le royaume de Narnia pour les retrouver un an plus tard dans le Londres de la Seconde guerre mondiale. Mais ma parole, qu'est ce qu'ils ont vieillis ces enfants ! La petiote Lucy a troqué sa mignonette coupe au carré pour des cheveux longs, Susan est devenue une vraie jeune fille, Edmund un pré-ado, il n'y a que Peter qui n'a pas trop changer. Mise à part ces petits changements physiques, l'histoire a gagné en noirceur, oh pas à ce point, mais le propos est plus adulte, moins naïf et plus abouti.

Georgie Henley, William Moseley, Ben Barnes, Anna Popplewell et Skandar Keynes. Walt Disney Studios Motion Pictures France

Avant tout, resituons le contexte initial. Peu après le départ des rois et reines de Narnia - les enfants donc - les Telmarins envahissent le royaume. Miraz, l'excellent Sergio Castellito, règne en véritable tyran. Les Narnéens, anciens disciples de la Cour vivent reclus dans la fôret, les animaux ne parlent plus et la magie a presque disparue, même Aslan, le lion est invisible. Le prince Caspian, vacant au futur trône, gène Miraz, son oncle. Une nuit, il tente de l'assassiner. Mais le prince se munit de la corne de Susan, reine d'antan de Narnia et apelle les enfants à rejoindre le monde magique.

Ben Barnes. Walt Disney Studios Motion Pictures France

Dès les premières minutes le ton est donné, le chapitre 2 est beaucoup plus situé du côté médiéval, politique que magique, pour la simple et bonne raison qu'il n'y a plus de sorcière. Le méchant est comme l'a très justement remarqué plusieurs critiques, un homme et non une créature magique ce qui apporte un peu plus de « réalisme » (tout est relatif bien sûr) dans l'histoire et peut être aussi un peu moins de manichéisme. Il ne s'agit plus d'une lutte du bien contre le mal, le mal dans Le prince Caspian est plus pervers, il s'intègre facilement dans les personnages, je pense notamment à la scène de la sorcière (Tilda Swinton fait son retour !) où Caspian et Peter sont aspirés par la magie noire.

Anna Popplewell, William Moseley et le réalisateur Andrew Adamson. Walt Disney Studios Motion Pictures France

Le prince Caspian est donc une suite réussie, les décors sont très beaux, (la mer turquoise du royaume de Narnia donne très envie de se baigner !) les acteurs sont toujours justes, la VF est bonne et la touche Adamson, très Shrek, marche très bien avec de bonnes scènes humoristiques et un héros digne du chat potté : la souris parlante !



Commenter cet article

Akémi 06/09/2008 21:27

J'adore la souris !Mais c'est vrai que ça fait un peu copié collé chat potté...

Akémi 06/09/2008 21:25

J'ai vu !C'est du Narnia et si on veut aller voir un grand film, faut passer son chemin... Sinon, c'est un bon divertissement ... avec plein de niais !

romane 05/07/2008 11:40

fotota pa des foto d hedmunt stp

Archives

Nous sommes sociaux !