Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viva el cinema 2


Tamara Drewe

Publié par ptiterigolotte sur 3 Août 2010, 21:13pm

Catégories : #Critique


Prenez Gemma Atterton, la campagne londonienne, Lilly Allen en sourdine et vous obtiendrez Tamara Drewe, une comédie pop douce-amère sur les mœurs d'écrivains en pâture et en sérieux manque de sexe !!

Notre héroïne éponyme (tout droit sortie de l'esprit de Posy Simmonds, il s'agit tout de même d'une adaptation d'un roman) est une jeune journaliste venue se reposer et écrire son autobiographie dans sa demeure familiale laissée à l'abandon. Attisant tous les regards d'une maisonnée d'écrivains biographes ou star du polar, Tamara finit par coucher avec le premier qui le tombe (littéralement !) dans les bras. Mais ce dernier, starlette de rock et coqueluche des minettes pré-adolescentes est l'objet de convoitise de deux pestes du village fantasmant leur éveil à la sexualité sur ce faux rocker au cœur dur.

Après The Queen, Stephen Frears nous livre un brillant portrait des mœurs londoniennes où il croque avec une légère ironie les bourgeois bohèmes, stars de la littérature. Cette campagne, c'est un peu Fenêtre sur cour, version british sauf qu'ici tout le monde s'épie : de l'écrivain star qui trompe sa femme aux deux pestes à la recherche de leur idole. Doté de quelques longueurs, Tamara Drewe est une comédie rafraichissante aux sonorités pop (du Lilly Allen dans la BO, je ne pouvais qu'aimer !) très proche du roman graphique, se délectant avec un plaisir certain.

Gemma 
Arterton. Diaphana Distribution


BD lue par hasard dans l'année.
Tamara Drewe
, comédie made in England, dans la fine fleur des romans de Lodge.


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !