Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viva el cinema 2


I'm not there

Publié par ptiterigolotte sur 26 Janvier 2008, 13:33pm

Catégories : #Critique



I'm not there... ou je ne suis pas là .
Le but du film était de nous plonger dans l'esprit confus de Bob Dylan, pari tenu : j'ai absolument rien compris.
En fait, l'idée de base est très originale : 6 acteurs (un enfant noir, une femme, etc..) jouent Bob Dylan à différentes périodes de sa vie. C'est beau, ça swingue, on passe du noir et blanc à la période Billy the Kid pour retrouver Charlotte Gainsbourg dans les bras de Bob Dylan mais sincèrement si t'as pas lu la bio avant (ce que je n'avais pas fait) tu pateauges un peu.

Richard Gere. Diaphana Films Cate Blanchett. Diaphana Films Heath Ledger et Charlotte Gainsbourg. Diaphana Films

Musicalement parlant, je suis inculte, je connais aucune chansons de Bob Dylan (je vais me cacher) ! J'avoue que j'ai été voir ce film pour la seule et (très bonne !) performance de Cate Blanchett qui incarne le Bob Dylan ressemblant le plus à l'original. Et puis aussi pour Charlotte, la magnifique Charlotte Gainsbourg parlant un anglais parfait (elle est à bonne école avec maman Jane Birkin) décidement cette actrice choisit très bien ses films.

Heath Ledger. Diaphana Films Charlotte Gainsbourg. Diaphana Films Marcus Carl Franklin. Diaphana Films

Et pour répondre à John Citron : dsl mais ma critique n'était pas terminée au moment où tu l'a lue.
J'aime bien sûr le cinéma non linéaire (Lynch, Godard) ou expérimental mais içi ça se veut trop intello. J'ai trouvé le passage avec la migale (scène où Cate Blanchett fait une mini overdose, enfin je crois) un peu "too much".



Cate Blanchett. Diaphana Films


Commenter cet article

Evan 09/02/2008 22:34

Je lui ai trouvé plus de profondeur personnellement mais il est vrai qu'il a des tendances assez expérimentales. Ma critique est en ligne, si tu veux. =)

John Citron 26/01/2008 15:10

I'm not there signifie "je ne suis pas là". En se qui concerne ta critique je trouve que tu ne creuse pas ce qui ne t'a pas plut. De plus "I'm not there" n'est pas à regarder comme les grosses daubes du cinéma actuel. Ce film n'est pas linéaire, il est à prendre au second degrés. C'est une vision abstraite de la vie de Dylan tel qu'il se l'imaginait.

Archives

Nous sommes sociaux !