Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Viva el cinema 2


My blueberry nights

Publié par ptiterigolotte sur 12 Août 2008, 23:21pm

Catégories : #En semaine

Mars Distribution

Pour son nouveau film, Wong Kar Wai embarque ses pinceaux orientaux et les trempe dans la sauce ketchup pour un résultat 100% sucré : My blueberry nights.

Norah Jones, chanteuse blues plus connue pour ses titres jazzy comme Come away with me envoûte la pellicule en jouant Elisabeth, une jeune fille brisée par une rupture amoureuse venant noyer ses souvenirs dans des blueberrypie confectionnées avec amour par Jérémy (magnétique Jude Law), un barman au cœur solitaire, gardien des clés des couples séparés. Un nuit, Elisabeth laisse Jérémy seul dans son bar et part. A la recherche d’une nouvelle identité, elle se lance dans un périple qui la fera voyager à travers toute l’Amérique. Serveuse de jour comme de nuit, elle vit en plein décalage horaire dans une inlassable nuit ponctuée de tartes à la myrtille, plat toujours laissé par les clients. Betty, Beth et Lizzie, portrait morcelé d’une Elisabeth en construction, croise des âmes esseulées véritables miroirs d’elle même. Sur sa route, elle rencontre un policier qui boit pour oublier sa femme qui l’a quitté, une joueuse de poker, Natalie Portman au sommet de son art, qui ment plus vite que son ombre cachant en vérité un lourd secret.

 Norah Jones. Mars Distribution

Tour à tour, muette devant la déchirure tragique d’un couple alcoolique, amie et confidente devant la tchatche et le sex appeal d’une flambleuse vouant un amour fusionnel pour son papa, Elisabeth observe et se reconstruit en mangeant sucré-salé comme ce dernier repas, peut être le premier qu’elle partage avec Jérémy qui l’attendait depuis 1 an. Au menu : steack-pommes de terre et tarte à la myrtille pour finir sur un happy end baiser sucré.
Véritable plaisir des papilles et des yeux, My blueberry nigths enveloppe les sens du spectateur pour mieux les troubler dans cet univers nocturne sans repères temporels (appart quelques grands cartons qui témoignent de l’éloignement physique des deux héros) proche d’un rêve éveillé. Wong Kar Wai, réalisateur de In the mood for love et 2046 éblouit dans sa recherche plastique toujours plus poussée (ralentis redondants, travellings, éclairages de néons, flous) et son ambiance vaporeuse très écrite restant toujours fidèle à ses thèmes : la nourriture et l’amour (filial et entre deux sexes opposés). On en redemande.

Rachel Weisz. Mars Distribution Natalie Portman. Mars Distribution Norah Jones et Natalie Portman. Mars Distribution


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !